Retour en 2005. Lorsque je me suis mis en quête d’une guitare acoustique 12 cordes pour compléter la gamme de sonorité de mon rig, je ne savais pas trop bien vers quoi m’orienter. J’ai fait ce que tout musicien fait dans ces cas là, c’est à dire le tour des magasins de la région (et même au delà) pour tester les modèles disponibles et prendre les renseignements nécessaires. C’est après avoir essayé Takamine, Ibanez et autre Guild que j’ai finalement opté pour cette Art&Lutherie Cedar Antique Burst 12 cordes aux alentours de 450€.

Cheap but …

Malgré son petit prix, la guitare de fabrication canadienne est bien finie. La couleur antique burst est bien réalisée et le verni semi lustré donne un aspect soyeux et authentique à la table en cèdre massif. La sélection des bois a été soignée : le fond et les éclisses sont en merisier tandis le manche en érable argenté est muni d’une touche palissandre et de 21 frettes. Ce dernier type de bois a également servi à la fabrication du pont qui est, à l’instar du sillet, équipé avec du hardware Tusq® de Graphtech (censés donner plus de sustain et une meilleure tenue d’accord à l’instrument, information ici).

Art&Lutherie 12 cordes


Stairway to heaven

Le manche, certes assez large pour accueillir les 12 cordes, reste agréable et assez facile à jouer (pour un modèle 12 cordes). On trouve facilement les cordes sous les doigts; un bon point car cela n’a pas toujours été le cas avec les modèles que j’ai pu essayer. On choppe les « 2 cordes qu’il faut » et on peut se permettre d’accélérer les balades sur le manche et de jouer sur les nuances des attaques vers le haut ou vers le bas avec une facilité déconcertante. D’autre part, l’accordage tient bien en place; et heureusement : accorder la belle prend du temps ! A noter également que l’équilibre de la guitare est bon et que l’encombrement de la caisse ne gène en rien le jeu (assis comme debout).

Le son est riche en grave précis et en médium bien définis. Elle sonne nettement moins « métallique » et criarde que ses compères de chez Guild, Ibanez ou Takamine. Une belle sonorité boisée et beaucoup de sustain pour profiter tout en nuance des nombreuses notes rendues par l’instrument. Un régal, aussi bien en arpèges (pas toujours faciles sur une 12 cordes d’ailleurs…) qu’en accord complet !

Rien ne vaut le son d’une 12 cordes pour doubler une folk et/ou rajouter des sonorités acoustiques à la fois corpulentes et aériennes.

Art&Lutherie 12 cordes

Art&Lutherie 12 cordes

Conclusion

L’Art&Lutherie Cedar Antique Burst est sans conteste la meilleure 12 cordes que j’ai eu l’occasion de tester dans cette gamme de prix (< 500€). L’instrument résonne dans les mains et se laisse dompter d’une manière appréciable (pour une douze cordes, faut-il le rappeler ?!). Une belle réussite en matière de finition (le semi laqué, j’adore !), de configuration (le hardware n’a pas bougé en 3 ans) et de sonorités !

Une marque Canadienne (relativement) peu connue et peu chère qui mérite qu’on s’y intéresse de plus près !

Une réaction ? Une question ? Un mot doux ? Commentez ici :

mxv