On dit fermants !

Pour commencer, utilisons le bon terme, voulez-vous ?

Si vous êtes arrivés sur cette page en tapant « couteau pliant » dans votre moteur de recherches, sachez qu’en coutellerie, on appelle cela un couteau fermant – du nom de son mécanisme de fermeture. Dire « couteau pliant », c’est pas faux – comme disait Perceval – dans le sens où on le plie pour le fermer… Mais on dit couteau fermant. Point. 😛

 

AU BOULOT

J’ai très souvent besoin d’une petite lame à portée de main afin d’ouvrir palettes, cartons et emballages divers. Mon premier critère de choix pour cette utilisation logistique est une conception qui permet une utilisation à une main. C’est à dire, pouvoir le sortir de la poche, l’ouvrir, le sécuriser et l’utiliser dans la foulée, avant de le replier tout en maintenant mon colis dans l’autre main.

Le deuxième critère important d’avoir un look passe-partout. J’entends par là une lame aux dimensions réduites, la moins agressive ou menaçante possible. Le but n’est pas de faire peur aux patients, ou de se faire passer pour je-ne-sais-quoi !

Civivi Elementum C907 DS-2

7,5 cm – Acier Damas

J’ai jeté mon dévolu sur un Civivi Elementum C907DS avec sa lame damassée de 7,5 cm en forme dite drop point et son manche en Cuibourtia (bubinga), un bois qu’on utilise aussi en musique, dans les batteries notamment.

 

Il est muni d’une ouverture flipper à roulement à billes qui permet de faire basculer la lame en position ouverte d’une main très facilement et d’un système de verrouillage linerlock qui sécurise l’utilisation du couteau. Un clip ceinture et un œillet pour une attache complètent les caractéristiques du couteau.

Avec 10,5 cm replié pour 75 grammes, on l’oublie assez vite dans la poche. Le feeling est très bon et je le trouve vraiment très beau dans sa combinaison damas/bubinga.

• Lame de 7,5 cm en acier de Damas
• Forme : Drop point
• Dureté : 58-60 HRC
• Manche en Bubinga
• Ouverture flipper à roulement à billes
• Sécurité linerlock
• Dimensions plié / déplié :
• Poids : 74,9 gr

Quiet Carry The iQ

7.3 cm – Acier Elmax

Dans un tout autre style, j’ai été séduit par les lignes élégantes et épurées de l’iQ des Californiens de Quiet Carry. Un design contemporain très soigné pour un couteau ultra compact et très léger, à peine plus grand qu’une clé USB avec laquelle on pourrait le confondre.

Ce Quiet Carry iQ est doté d’une lame en pied de mouton modifiée en acier inoxydable Elmax qui lui permet d’exceller à la fois dans les tâches de coupe et de tranchage. L’ouverture via le flipper se fait en douceur tandis que le linerlock sécurise son utilisation en position ouverte.

Il se manipule très bien pour les tâches courantes d’une logistique, souvent dans une utilisation à une main. La découpe en biais à l’arrière du manche me permet notamment d’y passer l’auriculaire très facilement lorsque je retourne le couteau pour ouvrir des cartons. Il est bien pensé !

Sa petite taille et son caractère discret « non menaçant » me permet de le sortir tranquillement au boulot et de l’avoir toujours sur moi, sans jamais qu’il ne me gêne dans la poche. Qui plus est, je suis un peu moins stressé à l’idée d’abimer l’un ou l’autre motif damassé sur la lame, j’y vais franchement 😉

• Lame de 7,35  cm en acier Elmax
• Forme : Reverse Tanto
• Dureté : 60 HRC
• Manche en titane finition stonewash délavée
• Ouverture flipper à roulement à billes céramique
• Sécurité linerlock
• Dimensions plié / déplié : 9.39 cm / 16.80 cm
• Poids : 63 gr
• Fabriqué à Taiwan

 

GENTLEMEN, EN SORTIE

Ces deux-ci sont à cheval entre le couteau de collection et le couteau de sorties occasionnelles. Leurs lames relativement longues et/ou formes parfois un peu trop « agressives » sont parfois rédhibitoires pour une sortie en public. Je les réserve à des fins plutôt alimentaires, soit à la maison, en sorties nature, barbecue chez des amis ou en location de vacances (on ne sait jamais ce qu’il y a dans les tiroirs).

Perceval Le Vendredi (bientôt)

9,3 cm – Acier Sandvik 14C28N

Le Vendredi est un couteau fermant des ateliers Perceval, fabriqué dans la capitale de la coutellerie française à Thiers. Son nom et sa fonction sont inspirés du célèbre acolyte de Robinson Crusoé, qui deviendra à son tour votre serviteur dévoué… mais principalement pour couper des trucs 😀

Le Vendredi possède une lame en acier semi-inox soignée aux petits oignons avec émouture lente et polissage traditionnel au cuir de buffle émerisé.

Sa forme s’inspire du London, un couteau régional breton, lui-même inspiré des couteaux de marins anglais (sailor’s rope knife, sway back jack). On appelle aussi cette forme « pied de mouton ». Elle se caractérise par une lame qui s’élargit en allant vers sa pointe avant d’être rabattue vers l’avant, donnant un bout arrondi permettait notamment de limiter les blessures graves lors de bastons entre matelots saouls 😀 #TrueStory

En parlant de boire un coup, le Vendredi est équipé d’un tire-bouchon en acier muni de 5 spires taillées dans la masse.

Son manche est en loupe de bois de fer d’Arizona (Olneya Tesota ou Palo Fierro) est l’une des matières phares chez Perceval. Ce bois semi-fossile naturellement foncé aux veinures bien marquées est extrêmement solide et ne peut être travaillé que lorsqu’il est mort de façon naturelle et séché sur place pendant des dizaines voire des centaines d’années. Une matière noble et rare dont chaque motif ou coloration peut varier selon les morceaux sélectionnés (comme peuvent en témoigner les deux photos d’illustrations).

• Lame de 9,3 cm en acier 14C28N (Sandvik)
• Forme : Sheepfoot / London
• Dureté : 60 HRC
• Tire-bouchon Acier Z30 5 stries – 57 HRC
• Manche en loupe de Bois de Fer
• Ouverture à cran forcé
• Sécurité linerlock
• Dimensions plié / déplié : 11.3 cm / 20.6 cm
• Poids : 100 gr

Mcusta MC-125G Elite SPG2 San Mai

9,3 cm – Acier SGP 2 

Le Mcusta MC-125G Elite est un couteau de gentleman du coutelier japonais Mcusta. Basé à Seki, le fief de la coutellerie japonaise depuis des siècles, Mcusta fabrique des couteaux très élégants et avec des matériaux de qualité supérieure, souvent finis à la main. Ce fermant MC-125G de la série Tactility Elite ne déroge pas à leurs traditions, avec une lame martelée et un manche en bois de fer pour un gentleman au style japonais bien affirmé.

Tout d’abord, sa lame est un San Mai (un sandwich, en quelque sorte) composée d’un noyau en acier poudré SPG2 extrêmement résistant et tranchant, entouré de deux couches d’acier plus souple qui apportent de la flexibilité et protection. La finition est tsuchime (martelé) sur la partie supérieure de la lame, tandis que le trou à la base n’est ni plus ni moins que le système d’ouverture.

Vous pourrez y glisser votre pouce et ouvrir le couteau à une main. Ce n’est pas aussi rapide qu’avec les flippers (comme les deux couteaux ci-dessus), mais cela apporte un touche d’originalité supplémentaire. Un linerlock verrouille ensuite le couteau en position ouverte pour éviter toute fermeture involontaire.

Le manche est en bois de fer avec des 4 légères défonces ergonomiques pour les doigts (de chaque côté), ainsi qu’un espace spécifique sur la tranche pour l’index. Ces petits détails assurent une excellente prise en main. Esthétiquement, ces défonces forment une vaguelette dans le bois qui donne une certaine dynamique au manche : j’aime assez. Dernièrement, le MC-125G est équipé d’un clip de poche amovible de sorte à convenir aux gauchers comme aux droitiers.

Ses dimensions le classent parmi les grands modèles des couteaux de sa catégorie « gentleman ». Avec sa pointe proéminente très pointue, j’hésite parfois à le sortir en public et le réserve à la maison ou en vacances.

Cela reste une bien jolie pièce, fonctionnelle, chargée d’histoire et de tradition japonaise. Eye Candy !

• Lame de 9,3 cm en acier SPG2 entouré d’acier doux
• Forme : Drop point façon japonaise
• Dureté : 62 HRC
• Manche en Bois de Fer, avec clip intégral
• Ouverture à trou
• Sécurité linerlock
• Dimensions plié / déplié : 11.5 cm / 20.7 cm
• Poids : 105 gr
• Fabriqué à Seki, au Japon

AU JARDIN

Opinel n°8 en Padouk

Le couteau de poche Opinel No. 8 de la gamme Luxury Tradition fait 19,0 cm de long pour 50 grammes. Annoncé comme « Parfait pour la randonnée, les pique-niques, le barbecue, la chasse ou la pêche », chez nous, c’est au jardin qu’on s’en sert le plus après avoir bien servi aux scouts.

La lame est en acier Sandvik 12C27 résistant à la corrosion. Cet acier est particulièrement résistant à l’usure grâce à sa haute teneur en chrome. Une petite quantité de carbone a également été ajoutée. Un choix propre à Opinel qui souhaite offrir des couteaux au tranchant rasoir et facile à aiguiser. La lame a une finition polie avec un bel effet miroir. Un couteau à l’apparence très élégante.

Opinel n°8 Serpette

À venir

 

 

N’hésitez pas à jeter un oeil à mes

Couteaux de cuisine

Everyday Cooking